Menu vente en ligne

Vignette-2008-Decembre-Stand-Carrousel-Louvre

Le stand Molusk au Carrousel des Métiers d’Art du Louvre, décembre 2008

Beaucoup de visiteurs se pressaient au plus grand salon grand public français consacré aux métiers d’art. Nous avions soigné la présentation du stand en utilisant deux grandes tables blanches et quelques étagères. Après quelques casses pendant l’installation, voici le résultat:

Salon Louvre 1

Une fois encore mes parents et même Chuck, le copain australien de ma soeurette ont mis la main à la pâte. Mieux vaut ne pas être seule à vendre sur son stand le week-end…

carroussel 3

Merci à tous ceux qui sont passés nous voir pendant le salon.

Pendant ce temps là, Anthony préparait le Salon des Métiers d’Art du Québec. J’ai eu un petit temps d’adaptation avant de partir moi aussi, car le Québec était le pays invité d’honneur cette année et 17 artisans locaux étaient conviés à exposer des œuvres d’une qualité impressionnante :

Salon Louvre 2

Les artisans sélectionnés représentent six disciplines des métiers d’art : le bois (Michel Chayer et Colin Schleeh), la céramique (Janine Parent et Dominique Robert), la joaillerie (Karina Guévin, Sylvie Lupien, Marie-Ève Martin, Judith Picard et Luci Veilleux), les fibres et le textile (Élyse De Lafontaine et Rosie Godbout), la maroquinerie (Mathieu Gnocchini) et le verre (Maude Bussières, Catherine Labonté, Gilles Payette, Stephen Pon et Patrick Primeau).

J’y ai même rencontré des personnes que j’avais connu l’année dernière lors de notre premier voyage à Montréal : Gilles Corbeil et Martin Thivierge de la SODEC, qui ont supervisé l’installation du stand québecois, et un créateur de sacs et mallettes en bois, Mathieu Gnocchini. D’ailleurs depuis je les ai recroisés… à Montréal !

carrousel 4-laure boulard et virginie smaili

Et pour finir, quelques photos du stand de nos amies Virginie Smaïli et Laure Boulard (ex Savant-Mélange) qui ont pris chacune de la latitude dans leur domaine respectif : la céramique et la bijouterie de luxe. Elles exposaient toutes deux sur le stand de l’ébéniste Ludovic Avenel qui avait créé des meubles miroirs magnifiques pour présenter la nouvelle collection de bijoux de Laure. Les parures, entremellements de bois de bronze et de verre translucide sont, dans une des pièces exposées, cachées derrière un miroir sans teint et se révèlent quand on appuie sur une télécommande : de petites lampes s’allument progressivement et les bijoux apparaissent dans cet écrin mural.

Lors de l’inauguration, Virginie a proposé au public de déguster des sortes de petites bouchées créées pour l’occasion par un designer culinaire dans ses assiettes aux contours vaporeux et aux couleurs délicates, tel des pétales de fleurs.

, , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.

Powered by WordPress. Designed by WooThemes