Menu vente en ligne

Vignette-2009-Fevrier-Article-Tous-Montreuil

Un article sur Molusk dans le journal Tous Montreuil

Journal Tous Montreuil n°5 - Janvier 2009
Voir l’article en plus grand


Tous Montreuil n°5, du 23 janvier au 5 février 2009
Article : Orlane Renou
Photos : Sophie Elmosnino

Molusk : une nouvelle espèce de bijoux

Anthony et Lucille n’ont même pas trente ans. Pourtant, ils ont déjà créé une ligne de bijoux reposant sur un procédé de fabrication unique et sont à la tête de Molusk, une entreprise au succès grandissant. Rencontre.

TALENT

Depuis octobre 2007, Molusk est hébergé à la pépinière d’entreprises. Sise à l’Atrium, immeuble qui accueille également le service du développement économique de la ville, cette structure municipale offre à Lucille et Anthony un atelier clair et spacieux où ils travaillent dans de « bonnes conditions », comme ils le déclarent.

C’est par hasard que Lucille Saliou, 27 ans, et Anthony Masure, 25 ans, se sont mis à créer des bijoux. En 2005, alors que le terme de leurs études à l’école de design Duperré approche, ils se sont posé La question. Celle qui taraude tous les étudiants. « Que faire ? » Au même moment, à l’occasion des portes ouvertes de leur école, ils présentent une ligne de bijoux qui séduit les visiteurs. Et c’est ainsi que leur travail de fin d’études est devenu un produit commercialisable. Conséquence : à 20 ans et des poussières, ils enfilent la casquette de chefs d’entreprise.

Très rapidement, les deux amis trouvent leur style, un procédé de fabrication et un nom qui résume le tout : Molusk. « Notre inspiration vient du milieu aquatique, de ses formes mouvantes et de ses couleurs changeantes. Quant à nos bijoux, ils sont réalisés à partir de fines feuilles de PVC que nous faisons sérigraphier après avoir dessiné des motifs à la main. Les feuilles ainsi imprimées sont découpées puis assemblées pour former colliers, broches, bagues, boucles d’oreilles, bracelets… Ce procédé de fabrication, peu gourmand en matière première puisque nous récupérons toutes les chutes pour les transformer en pièces bariolées, est unique. Tout comme nos pièces, toutes confectionnées manuellement selon nos idées et nos envies », expliquent-ils.

De l’artisanat d’art à portée de toutes les bourses Formes arrondies, textures molles qui s’adaptent aux mouvements du corps, couleurs et dorures évoluant au gré de la lumière… Lorsqu’il passe entre les mains de Lucille et d’Anthony, le plastique acquiert ses lettres de noblesse. « Nous créons deux collections
par an afin que les pièces s’adaptent aux saisons, aux envies des clients, à leurs besoins et à la mode. Mais nous tenons absolument à ce que le prix de nos bijoux n’excède pas 45 euros. »

De l’artisanat d’art à portée de toutes les bourses : la formule explique sans doute les causes d’un succès pas vraiment annoncé. Malgré la vingtaine de points de vente en France, au Canada et bientôt à New York, l’engouement dans les salons professionnels, le défilé de mode au Palais du Luxembourg dans le cadre de l’opération « Les talents du 93 au Sénat » et l’obtention de plusieurs bourses, le duo garde la tête froide. « Nous devons encore industrialiser notre production tout en gardant notre style et nos particularités. Et puis, nous sommes sans cesse en train de chercher, de tester des nouvelles techniques, de nouvelles matières, de nouvelles formes, de nouveaux motifs qui enrichiront notre gamme. » Le luxe des Molusk, en somme…

Le 14 novembre 2008 la nouvelle formule du journal d’information municipal voyait le jour.
Avec un nouveau titre « Tous Montreuil », qui sonne comme un cri de ralliement, une mise en page tonique et aérée, une distinction plus nette entre les faits et le commentaire des faits, et de nouvelles rubriques… Le changement est d’importance, dans la forme et sur le fond.

Proposer tous les quinze jours l’actualité de la ville, donner la parole aux habitants et aux acteurs et permettre des décryptages, des débats, des échanges, la découverte d’innovations, telle est la mission de Tous Montreuil.

Les numéros de « Tous Montreuil » peuvent être téléchargés en PDF.

, , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes