Menu vente en ligne

Tag Archives | Nourriture

Un excel_lent concours

Excel Inferno

Comme promis, ayant atteint les 500 fans, les cadeaux tombent ! Pour cette fois, nous vous proposons un lot un peu spécial histoire de changer des bijoux (on en a marre des bijoux). En prime ce ne sont pas 5 mais 20 gagnants qui remportent chacun 1 paquet de ces délicieux chewing-gomme à la cannelle (ça dépote !).

Manifestez-vous dans les commentaires du blog ou sur Facebook pour nous donner votre adresse (vous avez jusqu’à la fin du mois, autrement on les mangera… haha) :

Bravo aux gagnants !

Excel Gomme

1

Ce que mangent les québécois…

Lors d’un autre ravitaillement au Provigo, j’en ai profité pour regarder ce que les québécois mettaient dans leur caddie, et prendre en photo les produits qui prenaient le plus de place dans les rayons :

  • les tourtières (c’est comme nos tartes mais avec une autre pâte sur le dessus)
  • les fruits secs (il en grignotent tout le temps)
  • les mini carottes épluchées (miam)
  • les canneberges fraîches
  • des jolis champignons
  • le fromage frais à tartiner (délicieux avec des bagels et du saumon pour un brunch)
  • les gros pots de yaourt d’un litre ou d’un demi litre
  • le rayon des cheddars toujours très impressionnant (il existe même du cheddar marbré)
  • les boites de gâteaux inconnus en France
  • des tubes qui se conservent au frais et qui contiennent des préparations pour des brioches à la cannelle (là dessus, je reste perplexe…)

Photos de produits dans un Provigo au Québec

0

Les oeuf durs

Œufs durs dans la casserole

Dans le journal Métro d’aujourd’hui, il y avait une publicité pour promouvoir les œufs durs, qui disait:

Les œufs cuits durs
Simple à préparer
1. Placer les œufs, en un étage, dans une casserole
2. Couvrir les œufs d’eau
3. Couvrir la casserole et porter à ébullition
4. Retirer du feu et laisser reposer 18 à 23 minutes
5. Rincer sous l’eau froide courante jusqu’à ce que refroidi

A ce moment là je me suis dit que, bien que je rate toujours mes œufs durs (car pas assez cuits ou, encore, la méchante coquille ne veut pas s’enlever et reste accrochée sournoisement au blanc), il me semble quand même que ce n’est pas comme ça qu’on procède ! Existerait-il là aussi une différence culturelle là aussi? Y aurait-il plus d’une manière de cuire des œufs durs ?

Alors, je recherche, comme à chaque fois que je dois en préparer, la recette sur internet :

1. Mettre à chauffer une casserole d’eau. A ébullition, y plonger doucement les œufs.
2. Compter 8 minutes dès la reprise de l’ébullition. Au bout de ce temps, sortir les œufs à l’aide d’un écumoire et les rafraîchir sous l’eau.
3. Les faire rouler doucement sur le plan de travail afin de fêler la coquille et les écaler sous l’eau du robinet.

Pour finir… La cuisson des œufs durs ne doit jamais excéder 10 minutes sans quoi le jaune devient vert et le blanc caoutchouteux.
Source

Au Québec, on préfère les œufs blancs aux œufs bruns. Mais comment ça se fait qu’il y a deux couleurs d’œufs ? Est ce que les européens font manger aux poules du carotène pour obtenir cette couleur de coquille?
Et bien non! La différence entre les œufs bruns et les œufs blancs provient tout simplement de la race de poule qui pond les œufs. Les œufs bruns ont la coquille plus épaisse et le jaune plus foncé…

0

Les courses de bouffe, toute une aventure !

J’ai profité de mes courses au Provigo pour prendre en photo les articles les plus incongrus pour nous autres, les français de France.

Et voici le compte rendu en images : des parfaits à la fraise, des fonds de pizza à la sauce tomate, de gros saucissons à l’ail, une brioche à la cannelle, un gâteau praliné, des petits cupcakes d’hiver, du cheddar marbré en formes de planètes, le lait conditionné dans des sacs mous, un paquet de biscuits à la guimauve, tous les beurres de cacahuète, les bâtonnets au fromage (un grand classique parait-il), les œufs à la coquille blanche, les énormes pots de margarine qui font un peu peur, le jus d’orange en bidon, les gaufres surgelées, les boissons en poudre concentrées surgelées, les gros gros pots de crème glacée, et pour finir, le minuscule rayon chocolat du magasin!

Bizarreries trouvées au supermarché

9

Un travail d’équipe

Je suis passée après le salon chez mes voisines les Perles Rares car j’étais invitée à goûter le résultat d’une longue et rude journée de travail en équipe : les biscuits de Noël. Avec quatre autres de leurs amies, elles se sont démenées pour préparer cinq recettes de petits gâteaux et j’ai eu la chance de tous les tester et de repartir en prime avec quelques uns (mais ils sont déjà avalés). Dans l’ordre de mes préférences: le biscuit à la cardamome, le roulé sablé à la vanille et au colorant, le biscuit au pain d’épices, le cookie au chocolat et aux noix, et, l’extraterrestre, le macaron au chocolat fourré à la crème rose aux cannes de Noël à la menthe (ce sont ces bâtonnets en sucre coloré et torsadé, recourbés a une extrémité). Très très étonnant! Merci les filles pour cette dégustation et bienvenue à mon nouveau bourrelet!

Les cuisinières et leurs biscuits de Noël

0

Powered by WordPress. Designed by WooThemes